1. Qu’est-ce que les POPs ?

Malgré le rôle important et l’utilisation fréquente des substances chimiques et leur contribution à l’amélioration du niveau de vie et du bien-être de l’homme, on reconnaît de plus en plus les effets néfastes que ces substances peuvent avoir sur la santé humaine et sur l’environnement

Un ensemble de substances chimiques, connues sous le nom «polluants organiques persistants» (POPs), partagent quatre caractéristiques dans une combinaison particulièrement dangereuse :

Persistantes, pouvant durer des années, voire des décennies avant de se dégrader en des formes moins dangereuses
PS’évaporent et voyagent sur de longues distances dans l’air et dans l’eau
S’accumulent dans les tissus adipeux
Hautement toxiques


Les polluants organiques persistants (POPs) sont une catégorie de polluants chimiques très dangereux qui sont reconnus comme une grave menace mondiale pour la santé humaine et les écosystèmes. Certains POPs sont des pesticides, certains sont des produits chimiques industriels et d’autres sont des sous-produits produits de manière non intentionnelle suite à certaines combustions et procédés de l'industrie chimique. Quelques exemples de polluants organiques persistants sont le DDT, les BPC et les dioxines.

Les POPs sont largement présents dans l'environnement dans toutes les régions du monde. Chaque personne porte une charge corporelle de POPs, principalement dans ses tissus adipeux. La plupart des poissons, des oiseaux, des mammifères et d'autres formes d’animaux sont également contaminés par les POPs.

Les POPs sont susceptibles de nuire à l'homme et d'autres organismes, même avec le niveau de concentration qui est généralement trouvé dans les aliments ordinaires. Il y a des preuves médicales probantes qui établissent des liens de cause à effet entre les maladies de l’homme et handicaps suivants et un ou plusieurs de ces POPs ;

  • Les cancers et tumeurs, y compris le sarcome des tissus mous, le lymphome non hodgkinien, le cancer du sein, le cancer du pancréas et le début de leucémie chez les adultes;
  • Les troubles neurologiques y compris le trouble du déficit de vigilance, les problèmes de comportement comme l'agression et la délinquance, les troubles d'apprentissage et de la mémoire; • la suppression immunitaire;
  • troubles de la reproduction y compris des anomalies du sperme, de fausses couches, les accouchements avant terme, faible poids à la naissance, modification du sex-ratio dans la descendance, réduction de la période de lactation chez les mères allaitantes et les troubles menstruels,
  • d'autres maladies, y compris une augmentation de la fréquence du diabète de type II, de l'endométriose, l'hépatite et la cirrhose.

Les POPs sont les plus nocifs pour le développement du fœtus causant des déficiences de santé, tels que des troubles et déficits neurologiques qui durent tout au long de la vie de l'enfant.

2. D’où viennent les POPs ?

  • Produits de manière intentionnelle: en tant que pesticides, ou pour certains usages industriels
  • Ou sont produits de manière non intentionnelle: durant la combustion à l’air libre des déchets et de la biomasse (y compris les feux de forêts), et l’incinération des déchets ; ou durant les processus industriels (comme la production de substances chimiques, de métaux, de textiles, de céramique ainsi que la production artisanale de briques).